Africa Sports d'Abidjan : Yssouf Diabaté (Sporting Gagnoa) promet un million et lance un appel à Roger Ouegnin pour aider les Aiglons affamés

  • publiè le : 2021-04-26 16:06:08
  • tags : africa - sports - d'abidjan - yssouf - diabaté - (sporting - gagnoa)
Africa Sports d'Abidjan : Yssouf Diabaté (Sporting Gagnoa) promet un million et lance un appel à Roger Ouegnin pour aider les Aiglons affamés
Le président du Sporting club de Gagnoa, Yssouf Diabaté, député-maire de cette commune, a lancé, ce dimanche 25 avril 2021, un appel à la solidarité pour aider les joueurs de l'Africa Sports d'Abidjan qui ont crié famine, le samedi 24 avril 2021, à travers un message adressé au Comité de normalisation de la Fédération Ivoirienne de football (CN-FIF). Il a même promis donner la somme d'un million de francs cfa aux Aiglons et souhaite que le Président du Conseil d'Administration de l'Asec Mimosas, Me Roger Ouegnin, aide le club rival.

« Chers présidents, il est temps que nous soyons solidaires de l'équipe de l'Africa surtout, pensons aux joueurs qui sont innocents...S'il vous plaît », tel est le message du président du Sporting Club Yssouf Diabaté posté sur les réseaux sociaux qui a poussé Linfodrome à entrer en contact avec lui, afin qu'il explique en profondeur sa pensée. Bon sportif et très ouvert, le député-maire de Gagnoa ne s'est pas fait prier pour mieux expliciter son poste.


« Oui, effectivement, on ne doit pas rester indifférent. Vu la situation de l'Africa qui peut arriver aux autres, il faut qu'on soit solidaire. Moi-même, je pense que par la grâce de Dieu, je vais apporter la semaine prochaine une contribution d''un million aux joueurs pour boire de l'eau. Ce n'est pas cela qui est essentiel. Ce qui est essentiel, c'est de faire en sorte que l'Africa Sports d'Abidjan sorte de cette situation. Ce n'est pas joli à voir. Il faut qu'on soit solidaires. Il faut qu'on voit le Comité de normalisation afin de régulariser la situation de l'Africa. Les joueurs n'y sont pour rien, même s'il y a quelqu'un pour gérer ce club, il faut que l'Africa ait aussi les moyens qu'ils ont donné à chaque club. Il y a peut-être un Comité de gestion de cette crise. Il faut remettre ce chèque, ou le Comité de normalisation peut retirer cet argent pour qu'on donne aux joueurs. Ils ont demandé 20 joueurs à chaque camp. Ils peuvent tout de suite repartir cet argent pour que chacun puisse s'occuper de sa famille. Ils ne vivent que du football.

« Je lance un appel à Me Roger Ouegnin pour qu'il prenne le devant de la chose »

Vu cette situation, et puis, nous les présidents de club, on reste là sans rien dire, je pense que ce n'est pas légal. Moi, je lance un appel à Me Roger Ouegnin pour qu'il prenne le devant de la chose. Qu'on le veuille ou pas, c'est un exemple. Moi, personnellement, c'est mon idole. Il est un exemple parmi tous les présidents de club de Côte d'Ivoire. Il faut qu'il prenne le taureau par les cornes, même si c'est l'équipe rivale. Il y a danger à l'horizon. Demain, il pourra aussi avoir besoin des joueurs de l'Africa. Il faut vraiment qu'on se lève comme un seul homme pour faire bloc derrière l'Africa. Même s'il y a problème dans la famille, les joueurs n'y sont pour rien. Il faut que le Comité de normalisation puisse faire quelque chose. Je ne souhaite pas de voir l'Africa en deuxième division. Ce n'est même pas bon pour le football local, ce n'est pas bon pour la Côte d'Ivoire. Il faut que le Comité de normalisation fasse quelque chose. Les 10 millions qu'il nous a donnés, il peut aussi les donner à celui qui gère actuellement l'Africa. Ils peuvent repartir cette somme (5 millions à chaque président) pour partager aux joueurs. S'il y a d'autres entrées d'argent, on procède ainsi. Maintenant, leur cuisine interne, ils vont gérer ensemble...C'est le cri de coeur que je lance. Cela peut nous arriver demain. Je ne le souhaite pas. Il faut qu'on fasse bloc, il faut qu'on soit solidaire de l'Africa Sports, le club le plus populaire de Côte d'Ivoire. Ce n'est pas joli de voir des joueurs brandir une banderole comme ça pour dire qu'on a faim. C'est écoeurant. Le Comité de normalisation est venu normaliser les choses. C'est une cuisine interne. Il faut qu'il remette l'argent à celui qui gère présentement l'Africa afin qu'on puisse le dispatcher dans les deux camps », a terminé Yssouf Diabaté.

Pour rappel, en 2012, quand le Sporting Club de Gagnoa disputait les matches pour la montée en première division, Koné Cheick Oumar, alors président du Conseil d'Administration de l'Africa Sports a mis le Complexe sportif de la Sotra, camp d'entrainement des Aiglons, à la disposition des hommes du Fromager. Résultat, le Sporting a eu sont ticket pour la première division et dispute, depuis 2013, les matches de la Ligue 1.

source : Linfodrome    |    auteur : Adolphe Angoua

A voir egalement

Publicité
Cady Wassa Avenue
Publicité