Affaire ''FOFACI'' : Les anciennes membres accusent Coulibaly Tenin ''d'escroquerie'' ; La concernée toujours injoignable

  • publiè le : 2021-05-02 09:58:21
  • tags : affaire - ''fofaci'' - anciennes - membres - accusent - coulibaly - tenin
Affaire ''FOFACI'' : Les anciennes membres accusent Coulibaly Tenin ''d'escroquerie'' ; La concernée toujours injoignable
Depuis 2019, ce sont des centaines, voire des milliers de femmes qui semblent vivre un mirage. Pour certaines, ce sont les espoirs qui se sont envolés, pour d'autres des projets...que ce soit à Abidjan ou dans d'autres régions du pays, le projet FOFACI a tourné court, sans que les adhérentes n'aient eu l'occasion de comprendre pourquoi.


Dimanche 25 Avril 2021. Nous sommes contactés par un groupe de femmes de la région de la Mé, qui se plaignent d'avoir été grugés. Comment, et par qui ? D'après les explications qu'elles nous donnent, de 2018 à 2019, elles ont été approchées par l'intermédiaire d'une dame du nom de Coulibaly Tenin. La dame en question, serait venue leur présenter son ONG, le Fonds des Femmes Actives de Côte d'ivoire (FOFACI), censée faciliter l'exécution de projets économiques pour les femmes, de sorte à les rendre autonomes. L'idée les appâte. Mais, il leur faut débourser une prime de cotisation de 1000 FCFA pour l'adhésion, et verser ensuite une somme de 5000 FCFA, en guise de frais d'ouverture de compte. Pour des femmes qui veulent agrandir leurs horizons, l'objectif en vaut le coup.

Par coopératives, elles adhèrent massivement à ce projet. Chacune a ses perspectives. Et elles n'y ont aucun doute, le projet FOFACI, tombe à point nommé pour réaliser leurs rêves. Pendant des mois, nous informent-t-elles, elles ont cotisés de l'argent. Des montants qui à l'ajout, peuvent être évalués à plusieurs millions de FCFA. Précisément en ce qui concerne la Mé, les premiers signes du désaccord arrivent autour d'une affaire de cotisation pour l'achat d'un pagnes. L'écriteau placé sur le tissu posé problème. Un des proches de la présidente de l'ONG, aurait exigé que soit modifié l'inscription marquant l'appartenance à la région de la Mé, pour une autre, mentionnant explicitement le village concerné. C'est dans ce moment d'attente de réfection des pagnes, que le contact s'interrompt brusquement. Ni la présidente, Coulibaly Tenin, ni ses proches ne sont joignables. Pour nous en rendre compte, nous avons essayé directement le numéro de la concernée mais, hélas.... Ailleurs également, le coup a été durement ressenti.
No description available.
Personne, nous dit-t-on, ne parvient rien qu'à retrouver les traces de Coulibaly Tenin, qui entre-temps, se serait mariée. En venant dévoiler cette affaire dans la presse, elles n'ont qu'un but : alerter les pouvoirs publics sur "l'escroquerie'' dont elles disent avoir été victimes. Aussi noble que fût cette initiative, elle a laissée des souvenirs amers pour de nombreuses adhérentes, surtout pour les responsables de coopératives ou d'associations, qui sont hantées par les soupçons de leurs membres.

La vérité éclatera-t-elle un jour ? Faut-t-il l'espérer, encore qu'il faudrait alors que les autorités compétentes s'impliquent dans cette affaire.


auteur : Raoul Mobio

A voir egalement

Publicité
Cady Wassa Avenue
Publicité