Kémi Séba s'en prend à Roch Kaboré et se fait expulser du Burkina

  • publié il y a : 1 mois
  • vues : 2073  
  • tags : prend - kaboré - expulser - burkina - actualités - politique - presse internationale
Kémi Séba s'en prend à Roch Kaboré et se fait expulser du Burkina
Le président de l'ONG Urgences Panafricanistes, Kémi Séba, vient de se faire expulser du Burkina Faso après une conférence publique qu'il a animée à l'Université Joseph Ki-Zerbo.

Après la Côte d'Ivoire, Kémi Séba expulsé du Burkina Faso

En conférence à Ouagadougou, samedi 21 décembre 2019, date marquant le 70e anniversaire du capitaine Thomas Sankara, Kémi Séba n'a pas été tendre envers les chefs d'Etats de la sous-région, qualifiés d'être des « marionnettes » à la solde du néocolonialisme occidental.

Même s'il reconnaît que la Côte d'Ivoire est la capitale de la Françafrique, et le Burkina Faso, celle du Panafricanisme, Kémi Séba ne s'est pas montré non plus tendre avec le chef de l'Etat burkinabè, Roch Marc Kaboré.
Selon lefaso.net qui relate les propos du leader panafricain, celui-ci reproche au chef d'État burkinabè d'être « téléguidé » par le président français, Emmanuel Macron, « qui a l'âge de son fils ».

Kémi Séba s'est même permis, plus loin dans son propos, de qualifier Roch Kaboré de « passoire politique qui n'a pas le courage de défendre le peuple comme il le devrait ».

Le média en ligne burkinabè confie que, même si Kémi Séba considère Blaise Compaoré comme « l'un des plus grands traîtres de l'histoire », ce dernier dit être convaincu qu'il est « plus capable de protéger le Burkina Faso ».
« Le président Kaboré doit réfléchir à cela. Nous t'aimons président Kaboré mais si tu ne prends pas tes responsabilités, nous allons te châtier aussi », a prévenu le conférencier.

Eh bien! Comme en Côte d'Ivoire récemment, il n'en a pas fallu davantage pour susciter le courroux des autorités politique du Burkina Faso.
Dans la même nuit du samedi, juste après sa conférence à l'Université de Ouagadougou, Kémi Séba a été tout simplement prié de quitter le pays. Autrement dit, le président de l'ONG Urgences Panafricanistes, a été expulsé du Faso.

source : Afrique Sur 7    |    auteur : David Yala

A voir egalement

Commentaires

Publicité
Publicité